Home Page www.parisrama.com
Le site des Amoureux de Paris
recommander - recommend Thématiques

 Paris Histoire

 Paris Webcam Paris Visite Guide Paris History

Thematics

E-cards

BASTILLE  ET  OPERA BASTILLE - PARIS BASTILLE AND  OPERA BASTILLE - PARIS

 Histoire / History de la Bastille

Photos

  

 

La Bastille et Opéra Bastille (photo album)

La Bastille et l'Opéra Bastille (diaporama - slideshow)

Panorama de la place de la Bastille

Sous Windows, lorsque le diaporama est lancé, appuyez sur la touche F11 pour une vue plein écran  

If you are using Windows, once the slideshow is launched press F11 for a full screen view

 

Vidéo 

Le tour de la place de la Bastille, en passant devant l'Opéra Bastille

(plug in : Real Player)

 

 

Liens commerciaux

Choisir un hôtel-Hotel booking 

Votre Pub sur les pages de Parisrama - Your Ad. on Parisrama - Cliquez - Just click

Parisrama supporte l'action bénévole des Silkroaders (route de la soie) pour sensibiliser le public à une maladie neurologique orpheline

Parisrama supports the action of "Silkroaders" to attract people's  attention on an orphan neurological disease


Histoire - History

La place de la Bastille a d'abord été dominée pendant quatre siècles par une forteresse, qui lui a donné son nom.

L'histoire de la Bastille commence en 1356. Après le désastre de la bataille de Poitiers, la situation du royaume de France est catastrophique: le royaume est exsangue et le roi Jean le bon est prisonnier des Anglais. Le Prévôt des marchands Etienne Marcel exerce de fait le pouvoir à Paris. Il décide la construction d'une nouvelle enceinte autour de Paris pour préserver la ville de toute menace. Cette enceinte dite de Charles V est achevée sous Charles VI.

La porte St Antoine est construite à l'est de la ville avec un bastion ou  "bastille" à côté. La construction de la Bastille répond à trois objectifs: protéger l'enceinte du côté est de Paris, protéger la porte St Antoine et enfin protéger l'hôtel St Paul, une résidence royale qui se trouvait à côté et dont il ne reste rien aujourd'hui.


La première pierre de la forteresse est posée le 22 avril 1370 et elle est achevée sous Charles VI en 1382. Elle se compose de huit tours de 22 mètres et de murs de 4 mètres d'épaisseur. Un pavage spécial posé au début de la rue St Antoine et de la rue Henri IV rappelle aujourd'hui les contours de la forteresse.

Dès la fin de sa construction, la Bastille est devenue une prison d'état : on y était enfermé par ordre du roi, avec une lettre de cachet. C'était donc une prison pour les ennemis personnels du roi, souvent des personnes célèbres. Citons le cardinal de la Balue, enfermé dans une cage par Louis XI, Montgomery pour avoir tué par accident le roi Henri II lors d'un tournoi, le protestant Bernard Palissy pendant les Guerres de Religion, le maréchal de Biron pour espionnage au profit de l'Espagne, Eléonore Galigaï, épouse de Concini, le maréchal de Bassompierre parce qu'il était craint par Richelieu, le Surintendant des Finances Fouquet, la fameuse empoisonneuse La Voisin et  l'Homme au Masque de fer.


Voltaire y fut enfermé pour avoir écrit des vers satiriques contre le Régent : pendant l'année de sa captivité il pu y terminer son Oedipe. Remis en liberté, le régent lui octroya 1.000 livres après avoir vu cette oeuvre. Voltaire lui fit alors  cette célèbre répondre : " Je remercie vôtre Altesse Royale de ce qu'elle veut bien se charger de ma nourriture, mais je la prie de ne plus se charger de mon logement ".

Enfin sous Louis XV et Louis XVI, furent emprisonnés le cardinal de Rohan pendant l'Affaire du Collier, Mirabeau, Marmontel, Cagliostro, la comtesse de la Motte et le marquis de Sade. Celui-ci criait tellement par la fenêtre qu'on finit par l'enfermer dans la maison de fous de Charenton.

La sinistre réputation de la prison de la Bastille est exagérée. En fait, le régime carcéral s'est amélioré après 1707 et l'entretien de cette prison coûtait cher au roi. Mais ce qui était vraiment pénible au prisonnier, quand il franchissait pour la première les différents sas de la prison, était d'ignorer quand il pourrait les franchir dans l'autre sens. Les gardes devaient aussi rester sourds aux questions des familles. La Bastille a fini par incarner aux yeux du peuple parisien le pouvoir tyrannique du roi. C'est ce symbole que le peuple en arme est venu abattre le 14 juillet 1789.

Que s'est-il passé pour que le peuple de Paris se révolte ainsi ce jour là? Il faut rappeler le contexte particulier de ce début du mois de juillet 1789 : à de mauvaises récoltes et à un régime monarchique qui n'arrive plus à se réformer, s'ajoutent une série de décisions royales qui ont entraîné la fureur des Parisiens. Louis XVI refuse d'éloigner de Paris les troupes qu'il a fait venir, il a renvoyé Necker, un ministre populaire, et le 13 juillet, il renvoie la délégation venue le voir sur mandat de la nouvelle Assemblée Nationale. La foule renforcée par des éléments de la Garde Nationale attaque alors la Bastille. La garnison se rend assez vite. L'invention du canon a, du reste, rendu presque obsolètes les forteresses de type médiéval comme la Bastille. Seul le gouverneur, le marquis de Launay et 7 Suisses eurent à subir les représailles de la foule. Les assaillants eurent la surprise de ne libérer que sept prisonniers : Tavernier, un complice de Damiens qui tenta de tuer Louis XV, détenu depuis 30 ans, un fou, le comte de Malleville, détenu là à la demande de sa famille parce qu'un séjour dans une maison de fous était pire à l'époque, un érotomane, M. de Solages, accusé d'inceste et 4 faussaires qui furent réincarcérés le lendemain... On est loin du symbole...!

   


Dès le 16 juillet, la municipalité de Paris donna l'ordre de détruire la Bastille. Certaines pierres servirent à l'édification du pont de la Concorde, d'autres servirent à un nommé Palloy pour réaliser 83 maquettes qu'il fit parvenir aux chefs lieux de tous les départements français.

La place de la Bastille ainsi dégagée n'a pourtant été créée qu'en 1803. Plusieurs projets ont été présentés pour bâtir une nouvelle place. Le 2 décembre 1808, jour anniversaire du sacre de Napoléon et de la bataille d'Austerlitz, la première pierre d'une fontaine en forme d'éléphant a été posée. Cette fontaine célébrait la réunion de l'eau du canal de l'Ourcq avec celle la Seine, grâce à un nouveau canal souterrain qui traverse la place de la Bastille. En 1812, une maquette en plâtre de 24 mètres de haut fut réalisée. L'éléphant resta en place jusqu'en 1847. Victor Hugo en fera le refuge de son héros Gavroche dans Les Misérables.


  En 1830, le roi Charles X est chassé après une révolution de 3 jours. Le nouveau régime du roi Louis-Philippe décide d'honorer les 509 victimes de ces trois journées du 27, 28 et 29 juillet 1830. Entre 1833 et 1840, on éleva une colonne en bronze dite colonne de "Juillet" au centre de la place. Elle mesure 52 mètres de haut, et fait 4 mètres de diamètres. Elle se termine par un chapiteau avec un balcon surmonté d'un génie qui tient dans une main une chaîne brisée et dans l'autre une torche allumée. Il représente "La Liberté qui s'envole en brisant des fers et en semant la lumière".

En 1848, les corps de 196 victimes de la révolution des 23 et 24 février  furent ajoutés par décision des dirigeants de la Seconde République. Ainsi, après avoir incarné le pouvoir autocratique la place est devenue un lieu symbolique du régime républicain, même si la colonne a été élevée sous le roi Louis-Philippe, un roi qui avait accepté de conserver certain acquits des révolutions comme le drapeau tricolore par exemple.

 

La place de la Bastille a pris sa physionomie actuelle sous le Second Empire. En effet, la rue de Lyon, le boulevard Henri IV sont percés à ce moment-là. Elle a peu changé depuis, comme on peut s'en rendre compte dans nôtre panorama de la place au sommet de la colonne qui date du début du 20ème siècle. Seule la gare de Vincennes n'existe plus, elle a été remplacée en partie par l' opéra Bastille, un bâtiment moderne consacré aux oeuvres lyriques de l'opéra de Paris.

The history of the Bastille's stronghold started in 1356 during the Hundred Year's War.

 After the disaster of the battle of Poitiers, the situation of the kingdom of France was catastrophic: wars have ruined the country and king Jean le bon was a prisoner of the English. The Provost of the merchants Etienne Marcel had in fact the power in Paris. He decided the construction of a new enclosure around Paris in order to secure the city of any threat. This enclosure known as the wall of Charles V was completed under Charles VI. 

The door St Antoine was built in the east of the city with a bastion or "bastille" at side. The construction of the Bastille had three aims: to protect the enclosure on the east side  of Paris, to protect the door St Antoine and to protect the hotel of St Paul, a royal residence which was at side. Nothing remains today from the  hotel of St Paul.

The first stone of the fortress was posed on April 22, 1370 and it was completed in 1382. It was composed of eight towers 22 meters high and  4 meters thick. A special paving posed at the beginning of the St Antoine street and Henri IV street point out today the contours of the famous fortress.

Since the beginning, the Bastille became a state prison: one was locked up there by order of the king, with a lettre de cachet. It was a prison for the personal enemies of the king, most of the time famous people. Let us quote the cardinal de la Balue, locked up in a cage by order of king Louis XI, Montgomery because he killed the king Henri II by accident in a tournament, the Protestant Bernard Palissy during the religion wars, the marshal of Biron for spying for Spain, Eléonore Galigaï, wife of Concini, marshal de  Bassompierre because he was feared by prime minister Richelieu, the Superintendent of  Finance Nicolas Fouquet, the poisoner La Voisin and of course the Man with the iron Mask.

Voltaire was locked up here because he wrote satirical lines against the Regent Philippe d'Orléans who took the power during the minority of Louis XV: he wrote his Oedipe here.Back to freedom, the regent granted him 1.000 livres after having seen this play. Voltaire answered : "I thank your Royal Highness for taking well care of my food, but I request him not to take care of my housing anymore". 

During the reign of Louis XV and Louis XVI, were imprisoned the cardinal de Rohan for the Collar's affair, Mirabeau, Marmontel, Cagliostro and the marquis de Sade. This one shouted so much by the window that he was finally locked up in the lunatic asylum of Charenton.

The terrible reputation of the prison of the Bastille is exagerated. In fact, the prison regime improved after 1707 and the maintenance of this prison was very expensive to the king. The hard thing for the new prisoner when he crossed for the first time the various hoppers of the prison, was to ignore when he could cross them in the other direction. The guards had also to remain deaf to the questions of the families. The Bastille became for the Parisian people the symbol of the tyrannical power of the king. And this is this symbol which the people decided to destroy on July 14, 1789.

What is the reason of the riot which started the French Revolution? It is necessary to point out the particular context of July 1789:  bad harvests and a monarchical system which was not able any more to be reformed, are added to a series of royal decisions which involved the fury of the Parisian's people. Louis XVI refused to send away from Paris the military troops  he made come, he fired Necker, a popular minister, and on July 13, he returned the delegation which came to see him on mandate of the new French National Assembly. The crowd, reinforced by elements of the National Guard, attacked the Bastille. The garrison surrended rather quickly. The invention and the use of the cannon has  made almost obsolete the  medieval type fortresses like the Bastille. The governor, the marquis de Launay and 7 Swiss guards were killed by the crowd. The attackers had the surprise to release only seven prisoners: Tavernier, an accomplice of Damiens which tried to kill Louis XV, held since 30 years, the insane count de Malleville, prisoner there at the request of his family because a stay in a  asylum for crazy people was worse at that time, an erotomaniac, Mr. de Solages, and 4 forgers who were put again in jail the following day… We are far from the symbol…! 

   

The leaders of the city of Paris gave the order to destroy the Bastille two days later. Some stones were used for the construction of the bridge of la Concorde, others were used by a man called Palloy to produce 83 models of the Bastille fortress which he sent to the city head of all the French county.  

The square of the Bastille was however created only in 1803. Several projects were presented for the building of a new square. On December 2, 1808, the anniversary day of the sacring of Napoleon and the battle of Austerlitz, the first stone of a fountain with  an elephant shape was posed. This fountain celebrated the union of the water of the channel of Ourcq with the river Seine, thanks to a new underground channel which crosses under the square. In 1812, a plaster model of 24  meters height was build. The elephant remained in place until 1847. Victor Hugo will make of it the refuge of his hero Gavroche in Les Misérables.

  In 1830, the king Charles X is driven out after a 3 days revolution. The new king Louis-Philippe decides to honour the 509 victims killed during these three days (27-28-29 July 1830). Between 1833 and 1840, one raised a bronze column known as column of "July" in the center of the place. It is 52 meters high, and has a 4 meters in diameters. It ends with a balcony surmounted of a genius which holds in a hand a broken chain and in the other a lit torch. It represents "the Freedom which flies away by breaking his irons and by sowing the light". 

In 1848, the bodies of 196 victims of the revolution of February 23 and 24 were added by decision of the leaders of the Second Republic. Thus, the square became a symbol for the republican values after having represented the autocratic power for centuries.The column was erected under the reign of Louis-Philippe, a king who had agreed to keep some symbols of the French Revolution like the tricolour flag for example.  

 

The square of the Bastille took its current aspect under the Second Empire (1852-1870). Indeed, the Lyon street, the boulevard Henri IV were bored at this time. It changed little since, as you can see in our panorama at the top of the column (see Photos : the postcards were taken in the beginning of the 20th century). Only the station of Vincennes does not exist any more, it was replaced partly by the opera Bastille, a modern building devoted to lyric works of the opera of Paris.

Retour - Back

Copyright © www.parisrama.com 2002-2006 /  Tous droits réservés - All rights reserved 

 Toute reproduction, diffusion, distribution et modification pour un usage autre que privé, sur un support numérique ou autre, est strictement interdite sans l'accord expresse de:

 Le site des Amoureux de Paris - www.parisrama.com  - Paris Lovers Website