Home Page

www.parisrama.com
Le site des Amoureux de Paris
recommander recommend Thématiques

Paris Histoire

Paris Webcam Paris Visite Guide Paris History Thematics E-cards

ARC DE TRIOMPHE - PARIS

Place de l'Étoile - Place Charles de Gaulle

Histoire / History de l'Arc de Triomphe

Inscriptions à l'intérieur de  l'Arc

Photos

Arc de Triomphe - Champs-Elysées (photo album)

Arc de Triomphe - Grande Armée (photo album)

Arc de Triomphe - sous l'Arc (photo album)

 

Vidéo

Arc de triomphe

 

  Panorama du sommet de l'Arc

Panorama from the top of the Arc

Panorama du toit de l'Arc, panorama from the top of the Arc

 

Liens commerciaux

Choisir un hôtel-Hotel booking

Votre Pub sur les pages de Parisrama - Your Ad. on Parisrama - Cliquez - Just click

Parisrama supporte l'action bénévole des Silkroaders (route de la soie) pour sensibiliser le public à une maladie neurologique orpheline

Parisrama supports the action of "Silkroaders" to attract people's  attention on an orphan neurological disease

 

HISTOIRE - HISTORY

Vue aérienne -  Sky view Structure Pour la mort de Victor Hugo - For Victor Hugo's death

La construction de l'arc de triomphe a été décidée par Napoléon Ier pour dominer la perspective de l'avenue des Champs Elysées. L'empereur, qui était un admirateur de Rome, a repris une des constructions architecturales romaines pour célébrer les victoires de ses armées.

Si les arcs de triomphe sont une invention romaine, leur signification a évoluée avec le temps. Les premiers arcs romains étaient tous situés aux portes des cités. Les soldats romains qui revenaient dans leur cité après une campagne militaire devaient déposer leurs armes et passer ensuite sous l'arc. Ainsi, ils étaient réintégrés symboliquement dans leur cité comme citoyen de plein droits.

Plus tard, à la fin de la république romaine, le pouvoir a été concentré de plus en plus dans les mains de quelques hommes.

Ceux-ci ont voulu marquer leur empreinte dans les lieux les plus sacrés de la république romaine, comme le forum républicain, en utilisant les arcs de triomphe. Les arcs de triomphe qui étaient au départ des outils de pacification et de cohésion sociale sont donc devenus uniquement des moyens de glorifier les victoires guerrières d'un peuple et du général qui le fait construire.

C'est dans cet esprit que Napoléon a fait construire cet arc.

La construction de l'Arc de triomphe a duré 30 ans, de 1805 à 1835, car elle a été retardée par la succession des régimes monarchiques qui ont modifié le projet initial de nombreuses fois.

Par exemple, le roi Louis XVIII a voulu en faire un monument à la gloire des guerres d'Espagne. Finalement, et finalement le roi Louis-Philippe en a fait un monument dédié aux victoires de la Révolution Française et de l'Empire de Napoléon Ier.

Le travail réalisé est considérable. Il a d'abord fallu créer des fondations pour supporter un tel édifice (chaque pilier supporte deux fois le poids de la tour Eiffel) puis construire et sculpter chaque face.

L'arc de triomphe est ainsi le plus grand ensemble de sculpture française du 19ème siècle. Quatre groupes bien connus reposent aux pieds de l'arc: le Départ des Volontaires dite "la marseillaise" par Rude, la Résistance de 1814 et la Paix par Etex, le Triomphe de 1810 par Cortot.

Mais la frise de 137 mètres qui fait le tour du monument avec des personnages de deux mètres de haut est moins bien connue : elle représente le Départ et le Retour des Armées Françaises.

Le Départ commence avenue Kléber et continue face aux Champs Elysées, le Retour se trouve côté avenue de la Grande Armée.

Quatre hauts reliefs sont aussi placés au niveau de la partie supérieure des piliers sur les façades principales: les funérailles de Marceau, à droite face aux Champs Elysées, la bataille d'Aboukir à gauche, le Passage du Pont d'Arcole sur le côté droit face à l'avenue de la Grande Armée et la prise de la ville d'Alexandrie sur le côté gauche.

Sur les quatre faces intérieures de l'arc ont été inscrites 174 noms de batailles et 700 noms de héros militaires français.

La place de l'Etoile a été achevée sous Napoléon III avec le tracé des 12 avenues rayonnantes et les 12 hôtels particuliers majestueux autour sont de l'architecte Hittorff.

Sur l'espace ainsi aménagé, le passage de cortèges ont pu être organiser pour des événements nationaux : l'entrée officielle de Napoléon Ier et de Marie-Louise à Paris, le retour des cendres de Napoléon, les funérailles de Victor Hugo, le défilé de la Victoire du 14 juillet 1919 après la Première Guerre Mondiale, et de 1944 à la libération de Paris et de la France.

Lors du défilé de 1919, on avait omis de faire participer les aviateurs. Ceux-ci décidèrent au bar de l'escadrille du Fouquet's situé non loin de là sur les Champs Elysées de venger l'affront : le 9 août, l'aviateur Charles Godefroy est passé sous l'arche avec son biplane "Newport".

La fin de la Première Guerre Mondiale est aussi l'occasion d'une prise de conscience des ravages de la guerre moderne: la guerre est devenue totale, mondiale et terriblement meurtrière. L'arc de triomphe a accueilli la tombe d'un soldat mort pour la France, la tombe dite du Soldat Inconnu.

A Verdun, le 10 novembre 1920, huit cercueils ont été amené de huit cimetières de guerre. Le ministre André Maginot, lui-même grand blessé de guerre, a donné un bouquet de fleur à Auguste Thin, le plus jeune soldat du 132ème régiment d'infanterie, qui gardait les cercueils. Le soldat Thin a déposé son bouquet sur un cercueil et ainsi a été désigné le Soldat inconnu. Depuis le 11 novembre 1923, la flamme du Soldat inconnu brûle sans discontinuer. Elle est réanimée tout les jours par des soldats qui installent aussi un grand drapeau dans l'arche principale lors de chaque visite officielle d'un dirigeant étranger.

Ainsi, la présence de la tombe du Soldat inconnu a donné au monument un caractère plus paisible. Lors de la fête nationale française, tous les ans le 14 juillet, le peuple de Paris vient admirer ses armées, mais on ne peut plus défiler sous l'arche sous peine de fouler la tombe.

L'arc de triomphe de Paris a retrouvé un peu l'esprit des premiers arcs de triomphe romain...

The construction of the Arc de Triomphe was decided by Napoleon Ist in order to dominate the prospect of the Avenue of the Champs Elysées. The Emperor, who was an admiror of Rome, took again one of Roman architectural constructions to celebrate the victories of his armies.

If the Arc de Triomphe is a Roman invention, their significance evolved with time. The first Roman arcs were located at the entries of the cities. The Roman soldiers who returned in their cities after a military campaign had to deposit their weapons and to pass then under the arc. By doing this, they were symbolically reinstated as a normal citizen.

Later, at the end of the Roman republic, the power was concentrated more and more in the hands of a few men.

Those wanted to mark their print in the most crowned places of the Roman republic, like the republican forum, by using the Arc de Triomphe. The Arc de Triomphe, which was at the start a tool of pacification and social cohesion, became only a mean to glorify the victories of a General and his people and his armies, for whom it was mostly build.

For this reason Napoleon build this arc.

The construction of the Arc de Triomphe lasted 30 years, from 1805 to 1835. It was delayed by a succession of monarchical periods which modified many times the preliminary draft.

For example, the king Louis XVIII wanted to transform it as a monument dedicated to the glory of the war of Spain. Finally, king Louis-Philippe decided to dedicate this monument to the victories of the French revolution and to the Empire of Napoleon Ist

Work carried out is considerable. It was initially necessary to create foundations to support such a building (each pillar supports twice the weight of the Eiffel tower) then to build and carve each face.

The Arc de Triomphe is thus the greatest French sculpted monument of the 19th century. Four well-known themes are at the base of the arc: the Departure of the Volunteers known as " the Marseillaise " by Dure, the Resistance of 1814 and Peace by Etex, Triumph of 1810 by Cortot.

The 137 meter long plank which turns around the monument with two meter high characters is less known: it represents the Departure and the Return of the French Armies.

The Departure begins facing Avenue Kléber and continues facing the Champs Elysées, the Return is opposite, facing Avenue de la Grande Armée.

Four high reliefs are also placed on the higher part of the pillars on the main frontages: funeral of Marceau, on the right vis-a-vis the Champs Elysées, the battle of Aboukir on the left, the Passage of the Arcole Bridge on the right side facing avenue of the Grande Armée and the capture of the city of Alexandria on the left side.

On the four inside faces of the arc 174 names of battles and 700 names of French military heroes were written.

La Place de l’Etoile (The place of Star) was completed under Napoleon III with the layout of 12 radiant avenues and 12 majestic private mansions build by architect Hittorff.

Once the location was arranged, the passage of processions and parades could be to organize for national events: the official entry of Napoleon Ier and Marie-Louise in Paris, the return of ashes of Napoleon, funeral of Victor Hugo, the parade of the Victory, July 14,after first World war in 1919 and in 1944 at the end of 2nd World war.

At the parade of 1919, one had omitted to invite the aviators. Those decided, at a meeting at the Fouquet's bar, located on the Champs Elysées to repair the affront: August 9, the aviator Charles Godefroy passed under the arc with his biplane " Newport ".

The end of the First World War is also the occasion for an awakening concerning the devastations of modern war: the war became total, worldwide. The ground of the Arc de Triomphe was transformed to receive the remains of a soldier who died for France, the Unknown Soldier.

In Verdun, November 10, 1920, eight coffins were brought from eight war cemeteries. The minister Andre Maginot, himself a war wounded, gave a bunch of flowers to Auguste Thin, the youngest soldier of the 132ème regiment of infantry, which kept the coffins. The Thin soldier deposited his bouquet on a coffin and, like this, was designated the Unknown Soldier. Since November 11, 1923, the flame of the Unknown Soldier burns without stopping. It is reanimated every day by soldiers who install also a large flag in the principal arch for the visit of each official visit of a foreign leader.

Thus, the presence of the tomb of the Unknown Soldier gave to the monument a more peaceful character. At the time of the French national festival, every year on July 14, the people of Paris come to admire his armies, but it is now impossible to parade under the Arc.

The Arc de Triomphe of Paris inspires a little bit the spirit of the first Roman triumphal arches.

 

Inscriptions sur l'Arc de Triomphe:

Noms des grandes batailles de la République et de l'Empire sur l'Arc de Triomphe

de Paris (trois registres - séparation par des couronnes de lauriers)


Valmy
Jemmapes
Fleurus
Montenotte
Lodi
Castiglione
Arcole
Rivoli
Les Pyramides
Aboukir
Alkmaer
Zurich
Heliopolis
Marengo
Hohenliden
Ulm
Austerlizt
Iéna
Friedland
Sierra
Essling
Wagram
Moscowa
Lutzen
Bleutzen
Dresde
Hanau
Montmirail
Montereau
Lagny

Noms de 96 batailles (taille de chaque lettre en capitale sur l'Arc de Triomphe: 40 cm)


Lille
Hondschootte
Wattignies
Arlon
Courtrai
Tourcoing
Weissembourg

Maestricht
Aldenhoven
Landau
Neuwied
Rastadt
Etlingen
Neresheim
Bamberg
Amberg
Friedberg

Biberach
Altenkirchen
Schliengen
Kehl
Engen
Moeskirch
Hochstett

Wertingen
Guntzbourg
Elchingen
Dierstein
Hollabrunn
Saalfeld
Halle

Prentzlow
Lubeck
Pultusk
Eylau
Ostrolenska
Dantzig
Heilsberg
Landshut
Eckmulh
Ratisbonne

Raab
Mohilew
Smolensko
Valontina
Polotsk
Krasnoe
Wurschen

Loano
Millesimo
Dego
Mondovi
Roveredo
Bassano
St Georges

Mantoue
Tagliamento
Sediman
Mont Thabor
Chebreisse
Bassignano
San Giuliano
Dietikon
Mutta Thal
Genes

Le Var
Montebello
Le Mincio
Caldiero
Castel Franco
Raguse
Gaete

Le Bastan
Le Boulou
Burgos
Espinosa
Tudela
Uclez
La Corogne

Sarragosse
Valls
Medelin
Maria-Belchite
Almonacid
Ocana
Alba de Tormes
Vique
Lerida
Gudad-Rodrigo

Almeida
Tortose
Gebora
Badajoz
Tarragone
Sagonte
Valence

Retour - Back

Liste des 660 noms des héros (maréchaux, généraux, officiers) des armées de la Première République 

et de l'Empire sur les 4 panneaux des petits arcs:


Votre nom est-il sur l'Arc de Triomphe?

- Armées du Nord - Des Ardennes - De la Moselle - Du Rhin - De Sambre et Meuse - De Rhin et Moselle - De Hollande - De Hanovre (pilier nord - façade intérieure)

Diersheim Dusseldorf Grand-Port Mjaroslawietz Ypres Luxembourg Breslaw Berg op Zoom
Chartres Dumonceau Dembarrere Verhuell Rouyer Seroux Hanicque Puthod St Germain Dessaix Missiessy Vandermaesen Doumerg Amey Bordesoulle Lefol Vichery Margaron Gérard Piré Baltus Prost Dommanget Bonnaire Joubert Damas Monfort Penne Hamelin Hulot Bardet Villatte Luckner Lafayette Dumouriez Kellermann Truguet Beurmonville Dampierre Custine Houchard Latouche Pichegru Jourdan Hoche Bernadotte Championnet Lefebvre Cruchy Villaret Dillion Charbonier Miranda Valence Tilly Daboville Carnot Duval Leveneur De st-Mars Ambert Laubadiere Taponier Lamarche Colaud Hatry Dufour Ligneville Bonnard Dejean Souham Kilmaine Vandamme Lemaire Harville Sparre Poncet Delaage Barbou Bonneau Desenfants Morlot Lemoine Meunier Marceau Debelle Hardy Lorge Lahoussaye Gillot Paillard Watrin Grundler Bouussier Gratien Champorin Quentin David Olivier Malher Leval Sahuc Montrichard Boyer Marcognet Laroche Guilleminot Fauconnet Dorsner Dunesme Girard Letort Friant Montchoisy Mermet Poinsot Darnaud Petit Teste Pajol Cambronne Daumesnil Gouvion Bastoul Beaurepaire Schneider Huard Pelletier Bouvier Burthe Buecis Jamina Davrance Bellair Blein Delcambre Vasserot D'Arriule Jamin Cureli Hamilinaye Poret de Morvan Neigre Rottembourg Desvaux Michel Fouler Dalesme Percy Petiet Villemansy Burcy Lochet Schramm Cosmao Binot Rigau Grillot

- Armées du Danube - D'Helvétie - Des Grisons - Des Alpes - Du Var - D'Italie - De Rôme - De Naples (pilier est - façade intérieure)

Jaffra Peschiera Caire Caprée Gratz G. de Sprimont Geisberg Champaubert
Narbonne Clarke Tharreau Lemarois Treillard Dutaillis Foucher Clément Delagrange Marulaz Guyot de Lacour Defrance Dumoutier Alméras Albert Chemiseau Boyeldieu Berckheim Ornano Kniaziewicz PLausonne Dery Chouard Boyer Gouré Ségur Vallin Lalang d'Aud Delagrange Montesquirou Dedon wathier Moreau Bruix Michaud Gouvion St Cyr Ney MacDonald Oudinot Davoust Lannes Mortier Bessières Poniatowski rosily Lauriston Villeneuve Molitor Gerard Maison Mouton Lecourbe St Suzanne Ferino Grenier Sghal Bourcier Richepanse Eblé Maresot Rapp Savary Drouet Bertrand Turreau Dessolés Bonet Compans Montbrun Lambroissière Gudin Worand Legrand Laboissière Cherin Sorbier Kirgener Duroc Dumas Songis Desjardins Mansouty Delmas Fririon Clararede Bisson Walther Bruyère Boudet Rochambeau Delzons Conboux D'hautpoul Despagne Corbineau Granjean Gros Moreaux Cara St Cyr Decouz Curial Beaumont Cervoni Lt Maubourg Lasalle Durutte Klein Neudelet Donzelot Bellavesne Teulié Fressinet Démont Abattucci Rosamel Beaupy valhubert Debilly Campana Gautier caulaincourt Clacuée Hiconet Morland Mazas Viala Lamotte Marion Hervo Chambure Dauvergne Barbanègre Duprat Marin Gautherin Pelet Pelleport Montmarie Campi Durrieu Wathiez Schramm Vincent Gentil Foissac Lamabeze Lejeune Aubry Roussel Lepic L'Héritier Jacquinot Bource Domon Girardin Daru Coethorn Roussel Girard Vieux Guyot Dahlmann Brun Roneuf

- Armées de Dalmatie - D'Egypte - D'Espagne - De Portugal - D'Andalousie - D'Aragon - De Catalogne - Du Midi (pilier sud - façade intérieure)

Adige Montagne Noire Pozzolo La Piave Naples Plaisance Madrid Mequinenza
Kellermann Rivaud Fiorella Vignolle Faultrier Caffarelu Sanson Pernety Lasowski Sarrut Arrighi Danthouard Emeriau Razout Dériot Tirlet Ruty Soult Digeon Laplane Jeanin Dode Fabre Delamotte Garbé Strolz Quiot Rémond Bonnemans St Genies Willaumez Lamorandière Anselme Brunet Biron Dumersion Montesquieu Dumas Massena Berthier Augereau Joubert Kleber Desaix Brune Schawembourg Gantheaume Serurier Dumerbion Murat Beauharnais Marmont Menou Perrée Lapoype Reynier Laharpe Rampon Belliard Andreossy Guyeux Vaubois D'huilliers Chamorin Bon Lanusse Rusca Gardanne Dubois St Hilaire Garnier Dombroswsky Dommartin Verdier Menard Frere Miollis Dugua Seras Destaing Denniée Charpentier Damas Gazan Deker Marchand Dallemagne Chabert Colli Zayonscheck Partouneaux Dupas Roguet Monier Ricard Mainoni Pagthod Pouget Lasalcette Campredon Chabran Vial Berthezene Excelmans Ledru des Ess Darricau Cassagne Caffarelli Delegorgues Rambaud Cacault Pijon Grigny Champeaux Charton Bayrand Point Boisgerard Duphot Banel Stengel Vallongue Sulkosky Leturc Mireur Desnoyers Marigny Blancheville St Laurent Magon Poitevin Bessiere Cavaignac Gudin Delaitre Sorreli Montelegier Berge Merlin Valaze Lucotte Loverdo Baurot Lafond-Blaniac Desgenettes Bachelu Meunier Briceh Thouvenot Merlin Dejean Subervie Bigarré Larrey Lameth Causse Lahure Roize Marisy Morangies Bron

- Armées des Pyrénées or - Des Pyrénées oc - De l'Ouest - De Réserve - Du camp de Boulogne - Grande Armée (pilier ouest vers avenue Kléber - façade intérieure)

Roses Astorga Girons OLivenza Toulouse del Rioseco Oporto Fuente d'Ouoro
Desfouneaux Berruyer Hedouville Martin Lamartillière Caulaincourt Lery St-Sulpice Lefevredesn Durosnel Ordener Taviel Guyot Lebrun Chastel Charbonnel Lamartinière Latrille Corbineau Duvernet Drouot Flahault De la Ferrière Guéhéneuc Reiset Picquet Chateau Harlet Haucomble Bouchu Valletaux Servan Dugommier Scherer Honcey Deflers Delbecq Muller Perignon Dagobert Victor Soult Decres Suchet Juhot Decaen Linois Linois Clauzel Leclerc Sebastiani Reille Dorsenne Duperre Barbantane Sahuguet Fregeville Dubouquet Canclaux Travot Delaborde Harbot Willot Lagrange Huber Lespinasse Sauret Merle Solignac Mancune Gilly Barbot Dubreton Thiebaut Brenier Loison Maransin Foy Semele Cobert Milhaud Pille Mathieu Harispe Laval Darmagnac Habert Rogniat Delort Haxq Lamarque Valée Severoli Abbé Saligny Franceschi Dulong Musnier Pecheux Barrois Aymard Quesnel Brayer Ruffin Ordonneau Rey Lapisse Lingerbelair Taupin Klopiski Bertoletti Lallemand Philippon Mirabel Beauregard Compere Semarmont Salm Graindorge Ferey Jardon Werle Bechaud Thomières Lacoste Henry Baste Pépin Desailly Troude Jouffroy Baillod St Cyr Hugues Beurmann Gressot Simmer Christiani Flamand Meynadier Boulart Wolff Gauthier René Schmitz Lenoury Castex Colbert Maurin Daure Noailles Sercey Bonhamy Lacroix D'Hénin Hacon Renaudin Préval Lhermitte D'Alton Montmarie Miquel
Desfourneaux

Retour - Back

 

Copyright © www.parisrama.com 2002-2006 /  Tous droits réservés - All rights reserved 

 Toute reproduction, diffusion, distribution et modification pour un usage autre que privé, sur un support numérique ou autre, est strictement interdite sans l'accord expresse de:

 Le site des Amoureux de Paris - www.parisrama.com  - Paris Lovers Website